Une question qui laisse souvent les entreprises perplexes compte tenu de la complexité du marché des caisses de pension. Depuis quelques années, une baisse substantielle des primes pour les prestations de risque et des frais administratifs est observée chez de nombreux prestataires – à vous d’en profiter ! Il n’est en effet pas rare que les économies de coûts réalisées atteignent entre 20 et 40 pour cent, sans qu’il soit forcément nécessaire de changer la caisse de pension. C’est donc le moment idéal pour optimiser les conditions en faveur de l’employeur et des assurés.

Une baisse des primes de 10 à 20 pour cent et de meilleures prestations sont à la portée de pratiquement toutes les entreprises. Parfois, les réductions de coûts sont encore beaucoup plus conséquentes. Bien sûr, il n’y a pas que les primes qui comptent, mais les disparités sont réellement importantes comme en témoigne le cas ci-après, tiré de la réalité : Une entreprise de prestation de services qui emploie 62 employés a chargé Towers Watson de procéder à une étude comparative du marché. Entre la solution la plus coûteuse (CHF 436'000) et la plus avantageuse (CHF 235'000), la différence était de 46% ! De quoi laisser songeur…

Towers Watson Media

Même si vous êtes pleinement satisfait de votre prestataire et ne souhaitez pas en changer, il vaut la peine de suivre l’évolution du marché à intervalle régulier (entre trois et cinq ans). Un appel d’offres auprès de différents prestataires et du vôtre peut inciter celui-ci à revoir ses primes à la baisse afin de rester compétitif. Toutefois, avant de vous lancer dans une telle démarche, examinez soigneusement votre solution et interrogez-vous sur la conception du plan de prévoyance. Vos employés ont-ils besoin de plus de flexibilité, faut-il leur offrir la possibilité de choisir entre trois plans de cotisations ? Souhaitez-vous une solution très sécurisée auprès d’une compagnie d’assurance ou préférez-vous l’affiliation à une fondation collective susceptible d’offrir un meilleur rendement ?

Une base décisionnelle solide

Une fois les conditions cadres tracées, entamez votre étude comparative du marché. Pour ce faire, compte tenu de l’extrême complexité de la prévoyance, n’hésitez pas à vous adjoindre les services d’un consultant externe expert du marché, apte à détecter systématiquement les prestataires qui répondent le mieux au profil recherché et à négocier avec ceux-ci les meilleures conditions. Après une première sélection, votre consultant vous présentera entre trois à cinq devis accompagnés d’un rapport détaillé sur les critères comparatifs retenus. Sur la base de ces informations, votre entreprise sera en mesure de prendre une décision fondée.

La date de résiliation contractuelle est fixée au 30 juin, avec effet au 31 décembre. Afin de disposer d’une étude comparative de marché dans les temps, celle-ci doit débuter au plus tard en avril. N’hésitez donc pas à nous contacter, c’est volontiers que nous vous assisterons dans vos réflexions et évaluations, afin de vous permettre de trouver le prestataire idéal.