2018 s’est ouverte sur une actualité riche que vous présente cette première lettre de l’année. Tandis que la publication de la dernière modification de la norme IAS 19 sur les évènements spéciaux précise le recalcul des éléments de charge sur le restant de l’exercice fiscal de survenance, les taux d’intérêts toujours bas incitent les employeurs à chercher des possibilités de réduire voire de se libérer d’une partie de leur dette au titre des engagements sociaux. Des opportunités à explorer et à exploiter.

Dans cette optique de contrôle de la dette, la lente mais progressive transition des régimes à prestations définies vers les régimes à cotisations définies continue. Les actifs de couverture de ces régimes de retraite d’entreprise continuent leur progression à l’échelle mondiale (voir notre article dans ce numéro) et, si cette tendance se poursuit, d’ici un à deux ans la valorisation des actifs des régimes à cotisations définies dépassera celle des régimes à prestations définies, ce qui sera historique.

Autre sujet à surveiller, l’inflation médicale suit une tendance globalement haussière dans le monde, notamment suite au développement des technologies médicales et à la consommation médicale parfois mal contrôlée, avec cependant de fortes disparités d’une zone géographique à l’autre (voir notre article dans ce numéro), qu’une approche globale de la part des employeurs aiderait à suivre, mutualiser et maîtriser.

Au sommaire de ce numéro :

  • Frais de santé : tendances globales 2018
  • Actifs des régimes de retraite d’entreprise dans le monde : tendances et stratégies
  • Actualités des benefits à l’international
  • Enquêtes Willis Towers Watson en cours
  • Prochains évènements Willis Towers Watson en France